Témoigner du changement dans les sociétés diversifiées

La discrimination positive envers la majorité en Malaisie :
impératifs, compromis et défis

Date de parution: mars 2017

À la fin du régime colonial britannique en Malaisie, les Malais autochtones formaient une majorité, mais étaient souvent désavantagés sur le plan économique par rapport aux immigrés chinois et indiens arrivés avant l’indépendance. En réponse à cela, le gouvernement majoritaire malais a utilisé sa domination politique pour introduire des politiques de discrimination positive afin de reconnaître le statut particulier des « Bumiputera » (Malais et autres groupes autochtones) et d’améliorer leur statut économique. Présentée sous forme d’engagement constitutionnel, la discrimination positive a donné forme à la citoyenneté et à la démocratie malaises. Quelles leçons pouvons-nous tirer de cette expérience quant à l’efficacité de la discrimination positive en tant que solution politique aux inégalités horizontales? Comment ce choix a-t-il agi sur le pluralisme en Malaisie?

REGARDER L’ENTREVUE

Hwok-Aun Lee

Hwok-Aun Lee est professionnel en résidence au Département d’études sur le développement de l’Université de Malaya. Ses champs d’intérêt en recherche comprennent la discrimination positive, l’inégalité, le travail, les politiques sociales, la discrimination et l’éducation. Ses récents travaux ont été publiés dans les revues Journal of Contemporary Asia, Journal of the Asia Pacific Economy et Journal of Asian and African Studies. Il a été membre du Technical Committee of the National Wage Consultative Council, et conseiller national pour le premier Rapport de développement humain de la Malaisie publié en 2014. Il a été chroniqueur dans les journaux à quelques reprises et publie régulièrement ses commentaires et opinions dans la sphère publique, particulièrement sur les médias en ligne.