Groupe consultatif de la recherche

Le Centre a constitué un groupe consultatif de la recherche pour l’aider à concevoir le programme de recherche. Découvrez ses membres actuels et regardez leurs entrevues ci-dessous.

John Bowen

Université de Washington à Saint-Louis, États-Unis d’Amérique

John Bowen - Université de Washington à Saint-Louis, États-Unis d’Amérique

Regarder L'Interview

John Bowen est titulaire de la chaire Dunbar van Cleve en arts et sciences à l’Université de Washington à Saint-Louis. Il fait partie du groupe consultatif de la recherche sur le pluralisme et a effectué des études ethnographiques en Indonésie, en France et en Angleterre. Sa recherche actuelle porte sur les études sociales comparatives de l’islam dans le monde et sur la manière dont les musulmans composent avec plusieurs sources de normes et de valeurs, incluant diverses interprétations de la tradition, de la loi, des codes et des décisions islamiques ainsi qu’avec les normes sociales locales. Ses publications comprennent Can Islam Be French? Pluralism and Pragmatism in a Secularist State et How the French State Justifies Controlling Muslim Bodies: From Harm-based to Values-based Reasoning.

X

Niraja Gopal Jayal

Université Jawaharlal Nehru, Inde

Niraja Gopal Jayal - Université Jawaharlal Nehru, Inde

Regarder L'Interview

Niraja Gopal Jayal est professeure au Centre pour l’étude du droit et de la gouvernance à l’Université Jawaharlal Nehru. Ses intérêts de recherche incluent la création des États, la démocratie en Asie du Sud et la laïcité en Inde. Ses plus récentes publications comprennent Citizenship and its Discontents: An Indian History et Representing India: Ethnic Diversity and the Governance of Public Institutions. Elle siège également au conseil des gouverneurs de l’Institut de croissance économique à Delhi.

X

Jane Jenson

Université de Montréal, Canada

Jane Jenson - Université de Montréal, Canada

Regarder L'Interview

Jane Jenson est professeure titulaire au Département de science politique de l’Université de Montréal et boursière principale du programme Bien-être collectif de l’Institut canadien de recherches avancées. Elle est également titulaire de la Chaire de recherche en citoyenneté et gouvernance. Ses recherches sont axées sur les changements de la citoyenneté sociale au Canada, en Europe et en Amérique latine. Ses récentes publications incluent « Historical Transformations of Canada’s Social Architecture: Institutions, Instruments, and Ideas » et « Narratives and Regimes of Social and Human Rights: The Jackpines of the Neoliberal Era ».

X

Fuat Keyman

Université Sabanci, Turquie

Fuat Keyman - Université Sabanci, Turquie

Regarder L'Interview

Fuat Keyman est directeur de l’Istanbul Policy Center et professeur de relations internationales à l’Université Sabanci. Ses intérêts de recherche englobent le développement de la société civile, la démocratisation, la mondialisation et les relations entre la Turquie et l’UE. Il est l’auteur de Hegemony Through Transformation: Modernity, Democracy, and Foreign Policy in Turkey, et de Competing Nationalism in Turkey. Enfin, il a été directeur de recherche pour divers projets tels que Many Globalizations de Peter Berger et Samuel Huntington’s, CIVICUS, et Mapping Civil Society in Turkey.

X

Elisabeth King

Université de New York, États-Unis d’Amérique

Elisabeth King - Université de New York, États-Unis d’Amérique

Elisabeth King est professeure agrégée en éducation et en politique internationales à l’Université de New York et directrice fondatrice du programme d’études interdisciplinaires sur la paix et les conflits de la NYU. Ses intérêts de recherche comprennent la consolidation de la paix, le développement et l’éducation dans des contextes diversifiés sur le plan ethnique et touchés par le conflit. Elle est l’auteure de From Classrooms to Conflict in Rwanda et coécrit actuellement un nouvel ouvrage intitulé Diversity, Violence and Recognition. Mme King utilise diverses méthodes qualitatives et quantitatives pour entreprendre des recherches spécialisées qui peuvent être utilisées afin de guider le changement social.

X

Will Kymlicka

Université Queen’s, Canada

Will Kymlicka - Université Queen’s, Canada

Regarder L'Interview

Will Kymlicka est titulaire de la chaire de recherche du Canada en philosophie politique de l’Université Queen’s et professeur invité au sein du programme d’études sur le nationalisme de l’Université d’Europe centrale à Budapest. Ses intérêts de recherche incluent la démocratie et la diversité, et particulièrement les modèles de citoyenneté et de justice sociale au sein des sociétés multiculturelles. Il est l’auteur de Multicultural Odysseys: Navigating the New International Politics of Diversity et de Finding Our Way: Rethinking Ethnocultural Relations in Canada. Il a également publié de nombreux ouvrages dont le plus récent est Multiculturalism and Minority Rights in the Arab World.

X

Christina Murray

Université de Cape Town, Afrique du Sud

Christina Murray - Université de Cape Town, Afrique du Sud

Christina Murray est directrice du Centre pour la primauté du droit de Bingham. Elle a été professeure à la Faculté de droit de l’Université de Cape Town et conseillère principale au Département des affaires politiques des Nations Unies sur la création de Constitutions en contexte d’après conflit. Ses intérêts de recherche incluent le droit en matière de droits de la personne (particulièrement en ce qui a trait à l’égalité entre les sexes), le droit international et le droit constitutionnel. De 1994 à 1996, Mme Murray a fait partie d’un groupe de sept experts pour conseiller l’Assemblée constitutionnelle de l’Afrique du Sud lors de la rédaction de la Constitution sud-africaine. Ses plus récents travaux constitutionnels concernent la Somalie, l’Égypte, la Libye, le Soudan, le Népal, le Zimbabwe et le Pakistan.

X

Frances Stewart

Université d’Oxford, Royaume-Uni

Frances Stewart - Université d’Oxford, Royaume-Uni

Regarder L'Interview

Frances Stewart est professeure émérite en développement économique au département de développement international de l’Université d’Oxford. Ses intérêts de recherche incluent le développement en période de conflit, le comportement de groupe et les inégalités horizontales. Parmi les nombreuses publications auxquelles elle a participé, elle est coauteure de l’étude phare de l’UNICEF L’ajustement à visage humain, et auteure principale et rédactrice en chef de Horizontal Inequalities and Conflict: Understanding Group Violence in Multiethnic Societies.

X

Rotimi Suberu

Collège Bennington, États-Unis d’Amérique

Rotimi Suberu - Collège Bennington, États-Unis d’Amérique

Regarder L'Interview

Rotimi Suberu enseigne la politique et les relations internationales au Collège Bennington. Ses principaux intérêts de recherche sont la politique et le gouvernement nigérians, la gestion des conflits ethniques et religieux, et le fédéralisme et la démocratisation. Ses publications incluent Federalism and Ethnic in Conflict in Nigeria, de nombreux chapitres d’ouvrages et divers articles dans des revues telles qu’African Affairs, Journal of Modern African Studies et Journal of Democracy. M. Suberu a été conseiller auprès du gouvernement nigérian, de la Banque mondiale, du National Endowment for Democracy, de la Freedom House et du Forum des fédérations.

X

Helen Ting

Université nationale de la Malaisie, Malaisie

Helen Ting - Université nationale de la Malaisie, Malaisie

Regarder L'Interview

Helen Ting est professeure agrégée à l’Institut d’études malaisiennes et internationales de l’Université nationale de la Malaisie. Ses intérêts de recherche incluent l’identité nationale, le multiculturalisme, l’intégration nationale et les relations sociales. Elle fait partie du comité éditorial de l’Akademika et du Malaysian Journal of Chinese Studies. Elle a publié des chapitres dans plusieurs collections, dont Transforming Malaysia: Dominant & Competing Paradigms et Constructing Modern Asian Citizenship.

X

Stefan Wolff

Université de Birmingham, Royaume-Uni

Stefan Wolff - Université de Birmingham, Royaume-Uni

Regarder L'Interview

Stefan Wolff est professeur en sécurité internationale à l’Université de Birmingham. Politicologue de formation, il se spécialise dans la gestion des défis actuels en matière de sécurité internationale, particulièrement dans la prévention, la gestion et la résolution des conflits ethniques ainsi que dans la stabilisation et dans le renforcement de l’État après les conflits dans les sociétés profondément divisées et déchirées par la guerre. Il a également participé à diverses phases de résolution de conflits, dont en Iraq, au Soudan, en Moldova, au Sri Lanka et au Kosovo.

X