Outil de réflection pour les écoles

ÉDUQUER POUR LE PLURALISME : Outil de réflexion pour les écoles

Vivre pacifiquement avec la diversité est un défi partagé mondialement. Dans un monde de plus en plus interrelié, où le rythme de la migration s’accélère et les taux d’inégalité augmentent, il est de plus en plus urgent de créer des sociétés pacifiques et inclusives. L’éducation est cruciale à la création de sociétés inclusives et résilientes face à la peur et à la haine.

Le pluralisme est une éthique de respect de la diversité. Dans une société pluraliste, la dignité de chaque personne est reconnue et tout le monde a un sentiment d’appartenance.

L’outil de réflexion pour les écoles du Centre mondial du pluralisme est conçu pour outiller les dirigeants et les dirigeantes scolaires et le personnel enseignant à identifier et à aborder l’exclusion dans leur école.

Les écoles sont des incubateurs de sociétés inclusives et équitables. L’outil de réflexion permettra aux écoles d’identifier et de mettre en œuvre des initiatives afin de devenir plus inclusives, délibérantes et actives dans la réponse à toute forme d’exclusion.

L’objectif de l’outil de réflexion est d’aider les écoles du monde entier à examiner comment l’inclusion et l’égalité sont présentes dans leurs politiques et pratiques actuelles et à déterminer les actions requises pour inclure le pluralisme dans les politiques et les pratiques à tous les échelons de l’environnement scolaire.

UN CADRE GLOBAL À L’APPROCHE UNIQUE

Les outils de mesure actuels ciblent des enjeux précis tels que l’intimidation, le racisme et la capacité. Ils n’ont pas tendance à tenir compte de l’école dans son ensemble en adoptant l’approche globale nécessaire pour créer des écoles plus sécuritaires et inclusives pour tous les étudiants et toutes les étudiantes. En plus d’adopter une approche globale conforme au Cadre d’apprentissage du Centre, l’outil de réflexion pose des questions pour découvrir dans quelle mesure les politiques, les programmes et l’enseignement comprennent :

• une pensée critique et historique,
• la littératie numérique, et
•  un dialogue respectueux à propos des enjeux sociaux et politiques liés à la diversité et à l’exclusion.

L’outil de réflexion permet aux dirigeants et aux dirigeants scolaires de se pencher sur les enjeux politiques et institutionnels qui pourraient favoriser par inadvertance un groupe au détriment d’un autre ainsi que sur les formes d’exclusion subtiles liées à la langue, à l’histoire, aux préjugés et aux suppositions sur la diversité desquelles découlent des perceptions et des réponses unidimensionnelles et/ou négatives face à la différence.

Le cadre de l’outil de réflexion mesure un ensemble complet de réponses institutionnelles et culturelles à la diversité à travers huit volets :

1. Vision, mission et planification stratégique
2. Philosophie, culture et engagements de l’école
3. Embauche, perfectionnement professionnel et formation
4. Environnement physique et activités parascolaires
5. Programme et contenu
6. Compétences et attributs propres au pluralisme
7. Méthodologie et pédagogie
8. Engagement communautaire

MÉTHODOLOGIE : DE LA RÉFLEXION À L’ACTION

L’outil de réflexion sera appliqué en utilisant une méthode de recherche active. La recherche active est un processus dynamique, interactif et flexible dirigé par les parties prenantes à l’échelle locale. Ce type de processus permet aux écoles de cibler leurs points forts tout en reconnaissant que l’inclusion et l’équité sont des objectifs perpétuels qui requièrent une attention et des efforts constants. Bien que cette approche ne compte aucun plan déterminé, une série d’étapes sont recommandées.

Étape 1 : Établir un comité de direction
Étape 2 : Contextualiser l’outil de réflexion
Étape 3 : Tenir des consultations
Étape 4 : Élaborer un plan d’action
Étape 5 : Offrir de la formation
Étape 6 : Surveiller la mise en œuvre
Étape 7 : Présenter les meilleures pratiques et les défis

Le Centre considère les écoles comme étant « détentrices » de ce processus. Consolider les capacités de réflexion des dirigeants et des dirigeantes scolaires augmente les chances qu’un tel processus ait un impact durable à long terme sur l’école. Chaque école est unique, sert une communauté différente et a des défis et des occasions propres à son contexte. Les plans d’action doivent donc être élaborés par et pour les communautés scolaires au sein des paramètres en place en ayant une compréhension profonde de ce qui est possible.

TRAJECTOIRE DU PROJET

En 2020, le Centre mène une phase pilote de sa Formation de perfectionnement professionnel au Canada et à l’international. Pour réaliser cet important projet, nous recherchons un vaste éventail de partenaires. Nous invitons tous ceux et celles qui souhaitent se joindre à cet effort à nous faire parvenir une déclaration d’intérêt.

Sections et exemples de questions de l’outil de réflexion

Note : Les questions suivantes sont tirées de L’outil de réflexion complet du Centre mondial du pluralisme, lequel comprend environ 150 questions. L’outil de réflexion et le guide de mise en œuvre sont en cours de révision et seront mis à l’essai dans des écoles sélectionnées à l’automne 2020.

1. Vision, mission et planification stratégique

● Dans quelle mesure les politiques – à l’échelle internationale, nationale ou régionale – touchant à l’inclusion des jeunes de différents contextes et de différentes capacités dans l’éducation sont-elles abordées et accessibles?
● Dans quelle mesure les énoncés de mission et de vision soulignent-ils que tout le monde a le droit d’avoir un sentiment d’appartenance en tant que membre scolaire aussi égal et important que tout autre?

2. Philosophie, culture et engagements de l’école

2.1 L’inclusion dans la culture scolaire

● Dans quelle mesure le personnel-cadre – à l’échelle nationale, des districts ou des écoles – offre-t-il un leadership en matière d’inclusion et d’équité en éducation?
● Dans quelle mesure l’exclusion est-elle comprise comme un processus qui peut survenir dans les salles du personnel, les salles de classe et les cours d’école?

2.2. L’inclusion du personnel et des étudiants/étudiantes

●  Dans quelle mesure les étudiants et les étudiantes participent-ils à l’évaluation de leur éducation et donnent-ils leurs impressions à l’égard de l’inclusion dans leur école?
●  Dans quelle mesure le personnel se traite-t-il avec respect, quelles que soient la classe ou l’origine ethnique de ses membres?

3. Embauche, perfectionnement professionnel et formation

● Dans quelle mesure l’école a-t-elle (ou envisage-t-elle de développer) un personnel scolaire diversifié (des femmes et des hommes de différentes nationalités, ethnies, capacités physiques, religions, langues et situations socioéconomiques, etc.)?
● Dans quelle mesure l’ensemble des membres du personnel, y compris les nouveaux membres, ont-ils l’occasion de partager leurs connaissances et leur expertise?

4. Environnement physique et activités parascolaires

●  Dans quelle mesure l’environnement physique est-il inclusif? (p. ex., affiches dans plusieurs langues, reconnaissance du territoire, œuvres d’art de différentes cultures, etc.)
●  Dans quelle mesure des efforts sont-ils faits pour s’assurer que tous les jeunes aient des occasions égales de participer à toutes les activités scolaires?

5. Programme et contenu

● Dans quelle mesure les programmes-cadres offerts par le ministère de l’Éducation comprennent-ils la promotion du respect d’autres pays, groupes raciaux, ethniques ou religieux ainsi que des peuples autochtones?
● Dans quelle mesure le programme permet-il l’utilisation de différentes méthodes d’enseignement telles que la discussion et les jeux de rôle afin de répondre à différents rythmes et styles d’apprentissage?

6. Compétences et attributs propres au pluralisme

6.1 Pensée critique et historique

Dans quelle mesure les jeunes sont-ils encouragés à faire preuve de pensée critique en toute confiance?
Dans quelle mesure le personnel enseignant et les étudiants/étudiantes sont-ils encouragés à considérer les événements historiques selon différents points de vue?

6.2 Médias et littératie numérique

Dans quelle mesure la littératie numérique est-elle abordée dans le programme?
Dans quelle mesure les étudiants/étudiantes sont-ils encouragés à déconstruire les messages à propos de la différence et sont-ils outillés pour le faire?

6.3 Le dialogue pour un désaccord respectueux

● Dans quelle mesure le personnel enseignant est-il formé pour tenir des discussions sur des enjeux controversés?
● Dans quelle mesure les étudiants/étudiantes sont-ils encouragés à avoir une pensée critique par rapport à leurs propres préjugés, stéréotypes et suppositions?

7. Méthodologie et pédagogie

● Dans quelle mesure le personnel enseignant peut-il identifier les préjugés en matière de culture et de genre dans le matériel pédagogique, l’environnement scolaire et leur propre enseignement, et les corriger?
● Dans quelle mesure les jeunes sont-ils activement impliqués dans leur propre apprentissage?

8. Engagement communautaire

● Dans quelle mesure les obstacles qui découlent des différences entre la culture scolaire et celle des foyers sont-ils reconnus et abordés?
●  Dans quelle mesure les parents et les groupes communautaires offrent-ils des idées et des ressources sur l’application de mesures pour améliorer l’inclusion?

Pour en apprendre davantage sur le Programme d’éducation, contactez l’équipe du programme à [email protected].